Accueil » Festival Jazzèbre 2019 » Newen Tahiel solo – Felipe Cabrera quartet
Concert

Newen Tahiel solo – Felipe Cabrera quartet

samedi 12 octobre 2019 à 20h30 Perpignan - La Casa Musicale

Réserver en ligne

Newen Tahiel

Newen Tahiel : piano et voix

Après trois ans de recherche et de création, explorant la richesse de la musique d’Amérique latine, Carlos Maza – qui se renomme à l’occasion de ce projet, de façon définitive, Newen Tahiel, pour rendre hommage à ses origines mapuches – nous présente ses 24 preludes pour piano solo. Que ce soit à travers un Tango argentin, un son cubain, une Huapango Mexicaine, une Huayno bolivienne ou una Samba brésilienne… Cette nouvelle création nous offre une performance pianistique rare et singulière.
Les indiens Mapuches du Chili et d’Argentine, qui ont failli être exterminés par les conquistadors, opprimés pendant des siècles, continuent aujourd’hui encore à se battre pour préserver leurs terres et leurs droits à exister en tant que peuple.
Newen Tahiel imagine à travers sa musique de construire un pont de communication avec son piano, basé sur le respect de l’autre ; montrant ainsi au public que derrière chaque musique il y a une autre voix beaucoup plus importante : celle du temps et en parallèle, des histoires qui se construisent dans chaque pays, remplies de talent populaire et de poésie.
Inspirées par les préludes de Bach, Chopin, Villa-Lobos ou Debussy, écrits dans toutes les tonalités, les 24 préludes mapuches de Newen Tahiel, sont des compositions originales pour piano solo. Chacune d’entre elle tire sa source d’inspiration d’un style musical différent du continent Latino-américain. L’esprit voyage à travers les terres d’Amériques latines, vers des improvisations jazz…

A découvrir : https://www.newentahiel.com/

© Jean Baptiste Millot


Felipe Cabrera quartet

Felipe Cabrera – contrebasse, composition / Leonardo Montana – piano / Irving Acao – saxophone ténor / Lukmil Perez – batterie

Le contrebassiste est lié à la floraison de la musique cubaine. Très jeune, il devient membre du quintet du pianiste Gonzalo Rubalcaba, avec il tourne dans le monde entier pendant près de 15 ans. On le trouve par ailleurs aux côtés de Tata Guïnes, Anga Diaz, Roberto Fonseca, Harold Lopez Nussa (avec lequel il s’est produit au Théâtre de l’Archipel invité par Jazzèbre…) ou Omara Portuondo et partage la scène avec Herbie Hancock ou Wayne Shorter.
Installé à Paris, il intègre le collectif Rumbabierta avec Julien Lourau et s’entoure de musiciens cubains et sud américains, notamment le jeune pianiste brésilien Leonardo Montana, et commence à composer, mêlant ses origines caribéennes, ses influences nord américaines et européennes. Trois enregistrements dont l’un est désigné « Best Latin Jazz album » démontre l’intensité de son univers, mettant en valeur la sonorité suave de sa contrebasse et la fluidité de son jeu.

A écouter: Mirror, 2019

© Karen Paulina Biswell

Événement précédent
Retour Festival Jazzèbre 2019
Événement suivant