Accueil » Festival Jazzèbre 2019 » Avishaï Cohen trio
Concert

Avishaï Cohen trio

mercredi 9 octobre 2019 à 20h30 Perpignan - Théâtre de l’Archipel

Événement terminé

Avishaï Cohen : Basse, voix / Elchin Shirinov : piano / Noam David : Batterie

C’est assurément l’un des grands moments de cette 31ème édition. Le contrebassiste israélien fait à nouveau escale à Perpignan sur la scène du Grenat.

Avec From Darkness, Avishai Cohen revient donc au coeur même de ce qui articule son langage et sa pratique de musicien. Mais comme toujours avec lui, ce qui semble relever d’un retour aux fondamentaux porte surtout la promesse d’un départ : si le compositeur et contrebassiste israélien ressaisit le bagage de l’expérience, c’est pour mieux prendre le large et partir à la conquête de terres vierges. Et c’est ainsi que, dans le parcours ambitieux qui est le sien, Avishai Cohen ouvre encore avec From Darkness une brèche significative vers une nouvelle dimension créative et expressive. “J’ai senti que c’était le moment d’enregistrer en trio, car c’est la première fois depuis Gently Disturbed que, dans cette configuration, j’ai autant eu le sentiment d’aboutir à une forme vraiment neuve, fraîche et incroyablement substantielle.” Si elle a pu s’éveiller dans l’exercice de l’écriture, cette conviction s’est renforcée dans l’exécution, au contact forcément inspirant de deux partenaires d’exception, le pianiste Nitai Hershkovits et le batteur Daniel Dor. Le premier, de ses mains chantantes et modulantes, illumine la musique d’Avishai Cohen depuis l’album Duende (2012), où il laissait déjà éclater sa maestria dans l’art funambule et exigeant du duo. Le second, entré dans le monde du compositeur début 2014, a su d’emblée y importer des reliefs et un souffle inédits. “Depuis plusieurs années, Nitai ne cesse de faire évoluer son jeu et sa musicalité : il a l’âme d’un homme d’expérience dans le corps d’un garçon de 27 ans ! Ses compétences techniques sont étonnantes, mais ce n’est rien en regard de ces capacités expressives : il n’est pas de ceux qui se contentent de bavarder, mais de ceux qui énoncent toujours des paroles profondes. Quant à Daniel, alias “Dada”, ce géant cinglé et adorable, il a apporté dès nos premiers concerts une énergie dont j’ai senti que nous ne redescendrions pas ! Il y avait tellement de vie, de joie, d’excitation… Il s’est installé dans ma musique à un endroit que j’aurais pu rejeter, et que j’ai au contraire embrassé pleinement. Entre Nitai et lui, il s’est aussi créé un espace commun et amical qui donne d’autant plus de force aux moments que nous partageons. Tous deux emportent ma musique dans des lieux et des perspectives que je ne soupçonnais pas : je ne peux pas rêver de mieux.”

A découvrir : https://avishaicohen.com/

A écouter : Dreaming, 2017

© Bojan Hohnjec – Andreas Terlaak – Sascha Bullert

Événement précédent
Retour Festival Jazzèbre 2019
Événement suivant