Sur les hauteurs de la frontière …

Gérone sous la pluie… les musiciens repliés sous un abri… chaude ambiance tout de même pour cette dernière soirée du Girona Jazz Festival transformée en dance floor frénétique par Ferdinand Doumercet ses complices du trio Mowgli… A la veille d’une journée odieuse en Catalogne, où les scène d’un passé militaire de l’Espagne semblent ressurgir nous frappant en pleine figure…
Le Festival Jazzèbre est ce même jour, sur les hauteurs de la frontière , dans le majestueux Fort de Bellegarde. Ambiance bariolées, avec une Fanfare du Festival aux couleurs brésiliennes… en cheminant au pied des murs de Vauban ou à l’heure de l’apéro. Adossée à la façade de la chapelle militaire, la scène en impose. La résonance du lieu s’avère très agréable.
The Art Eixample Of Canigó hard bop, thèmes magnifiquement ciselés, balades joyeuses, groove et swing impeccables, les nuages n’osent pas nous menacer… A bientôt…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page