Soirée de présentation de la 26ème édition du festival

Nous voilà lancés …

 

Après une conférence rondement menée le 4 septembre en présence de Michel Pinell, adjoint à la culture de la ville et de Robert Garrabé, vice-président du Conseil Général chargé de la culture, et avant une seconde conférence de presse catalane à Gérone le 23, nous proposions au public de venir découvrir un peu plus précisément nos choix pour cette 26ème édition.

 

Plus de 300 personnes ont répondu à l’appel de cette soirée de présentation que nous essayons chaque année de rendre la plus dynamique possible !

 

Philippe Caron, notre président, habitué des festivals un peu partout en France, Estelle Claverie-Tico notamment pour ses connaissances cinématographiques et son appétit pour l’innovant, Marie-Carmen Hernandez, pour son enthousiasme pour les rendez-vous festifs du festival (mais pas que…) et Yann Causse étant là pour égrener avis et plaisirs entre les vidéos souvent applaudies, ce qui est une première !

 

Autour d’un buffet, et un peu partout dans le Médiator qui nous accueillait, le public d’un soir semblait très heureux et enthousiaste à l’idée de suivre cette 26ème édition que beaucoup trouvaient très alléchante.

 

Qu’on se le dise, donc !!!

 

Après le buffet, nous revenions en salle pour un concert passionnant, ode à la Great Black Music, de Charlie Parker à John Coltrane, à ses racines africaines… Pierre Coulon Cerisier, pianiste et compositeur, avait posé le cadre d’une musique libre. Compositions riches, rythmiques souvent très élaborées, swing permanent, le quartet déroulait à vos oreilles une création (c’était en effet la première de ce projet appelé à voyager…) qui laissait la part belle aux solistes.

Une mention spéciale à la saxophoniste Géraldine Laurent, comme toujours époustouflante de vélocité, toute en énergie … maîtrisée, habitée souvent…

 

L’ouverture véritable du festival est dans une dizaine de jours, mais si vous vous promenez samedi 20 vers 18h sur la place de la République puis plus tard au pied du Castillet, vous risquez bien de rencontrer les 40 musiciens de la Fanfare du Festival en pleine euphorie des retrouvailles …

 

A bientôt !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page