Partenaires

Institutionnels

 

 

Sociétés Civiles

 

SACEM

Pour promouvoir la création et la diversité musicale, chaque jour la Sacem s’engage, innove et agit. Pour soutenir le Jazz, ses créateurs et ses diffuseurs, la Sacem mobilise chaque année des programmes d’aide (créations et improvisations, musiciens en développement de carrière, festivals en France et à l’étranger, concerts et tournées, clubs de Jazz, CD et DVD musicaux…).

kit-logo-couleur

 

 

 

CNV

cnvÉtablissement public industriel et commercial, le CNV (Centre National de Variétés) est placé sous la tutelle du ministère de la Culture et de la Communication. Sa mission principale est de soutenir le secteur de la Chanson, des variétés et du Jazz, grâce aux fonds collectés par la perception de la taxe sur les spectacles de Variétés.

 

SPEDIDAM

spedidamLa Spedidam (Société de Perception et de Distribution des Droits des Artistes-Interprètes de la Musique et de la Danse) est une société qui gère les droits de l’artiste-interprète (musicien, choriste ou danseur) en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des œuvres.

 

ONDA

ondaCréé en 1975 à l’initiative du Ministère de la Culture, l’Onda (Office National de Diffusion Artistique) a pour mission de favoriser la diffusion en France de spectacles s’inscrivant résolument dans le mouvement de la création contemporaine. En encourageant la circulation des œuvres, ses actions permettent aux publics de découvrir sur tout le territoire les démarches artistiques qui participent au renouvellement des formes.

 

FCM

fcmFavoriser la création et la diffusion des musiques d’aujourd’hui, sans aucun ostracisme quant aux genres musicaux, encourager l’émergence de jeunes talents, accompagner la prise de risque, telles sont les priorités des Fonds pour la Création Musicale. Unique en son genre, puisque rassemblant toute la filière musicale, le Fonds pour la Création Musicale s’efforce de s’adapter aux évolutions technologiques inhérentes à nos professions, pour mieux répondre aux demandes liées au terrain.

 

ADAMI

adamiLe cœur de métier de l’Adami (Société civile pour l’Administration des Droits des Artistes et Musiciens Interprètes) est de gérer et de redistribuer individuellement aux artistes-interprètes, au plus près des utilisations de chaque œuvre, l’argent qui leur est dû lorsque leurs prestations enregistrées sont copiées par le public ou diffusées à la télévision, à la radio ou dans des lieux publics sonorisés.

 

Médias

 

L’indépendant

France 3 Sud

France Bleu Roussillon

Jazz Magazine Jazzman

Jazz News Magazine

 Djam

Jazz In Clap Coop

Citizen Jazz

Le Petit Agenda

Catacult

Musiquesdumonde

Tv Sud

 

 

 

Logistiques

 

Newloc Toulouse

Will Musique

Brasserie Cap D’Ona

Vignobles Dom Brial

Cafés La Tour

 

Harmonia Mundi

Fnac

Galeries Lafayette

Book’in

El Centre Del Mon

 

Les autres partenaires du Festival

 

Le Blog d’Yvette Lucas

Le Travailleur Catalan

Clap’Coop

La Tête Dans Le Public

 

Retour en haut de page