Réseaux nationaux et internationaux

ajcL’AJC

Le Festival Jazzèbre est membre de l’AJC (Association Jazzé Croisé) ex-AFIJMA (Association des Festivals Innovants en Jazz et Musiques Actuelles) qui regroupe à ce jour près de 60 structures françaises et européennes. Réunis autour d’une charte d’objectifs, ces structures inscrivent leur programmation dans le cadre de projets culturels affirmés et de projets « citoyens » de diffusion : développement des publics, actions dans les quartiers et en milieu rural, création de nouveaux répertoires, résidences, actions pédagogiques multiples, travail à l’année en dehors du festival, tarifs réduits…

Depuis de nombreuses années l’association a travaillé sur du concret : participation active à l’élaboration des politiques publiques pour le jazz, coproductions et tournées des créations, invitations des programmateurs étrangers, actions de coopération et échanges internationaux  («JazzéCroisé»), impulsion de réseaux européens de diffusion, constitution de banques de données sur le jazz en Europe, réflexion sur l’économie des productions, mise en place de tournées françaises des groupes émergents en région (« Jazz Migration »), protocole de partenariat avec l’Onda et nombreuses réunions de travail avec les sociétés civiles et les autres partenaires culturels.

Aujourd’hui l’AFIJMA est un modèle pour nombre de pays européens après l’avoir été pour certains réseaux français.

 

jazz_migrationJAZZ MIGRATION

Les concerts de Auditive Connection le 6 octobre (voir page 21), Donkey Monkey le 13 octobre (voir page 30) sont présentés dans le cadre de « Jazz Migration », projet de soutien au développement de carrière de jeunes formations de jazz mis en place par l’AFIJMA – AJC il y a 13 ans et aujourd’hui développé en partenariat avec la FEDELIMA. « Jazz Migration » reçoit le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, du CNV, de l’ADAMI, de la SPEDIDAM, du FCM et de la SACEM.

.

 

LE COLLECTIF JAZZ EN L’R

jazz_lr

Le Festival Jazzèbre est membre du collectif Jazz en L’R qui regroupe un grand nombre d’acteurs du Jazz en région Languedoc Roussillon (musiciens, collectifs de musiciens, scènes nationales, programmateurs et festivals).

Le collectif Jazz en L’R s’est doté d’une charte d’objectifs qui met l’accent sur le soutien actif aux projets artistiques qui mettent en valeur le jazz contemporain et les musiques improvisées en région Languedoc Roussillon. Les membres du collectif s’engagent à soutenir la création, les projets inédits et à donner une place importante à la prise de risques dans leur programmation. Les membres de Jazz en L’R se donnent pour objectif également, de favoriser les actions de coopération et d’échanges inter-régions, d’aider au développement des carrières des jeunes musiciens et d’inscrire leurs actions sur le territoire, en synergie avec d’autres partenaires locaux ou régionaux.

 

Le collectif Jazz en L’R est à l’origine de 3 résidences de création réalisées sur l’ensemble du territoire régional durant l’année 2015. Ces résidences permettent de multiples rencontres (scolaires, conservatoires et écoles de musique, musiciens amateurs et amateurs de jazz…). Elles sont aussi l’occasion pour les formations choisies de bénéficier « du temps de la création », « temps » exceptionnellement rare dans le monde du jazz. Les créations issues des « Pôles Jazz en L’R » sont présentées dans un premier temps dans chacun des Pôles (Perpignan – Sète – Junas) et poursuivront leurs vies en région et hors région. Les concerts de Décapotable sur la Corniche le 11 septembre (voir page 5) et de PALOMAR le 16 octobre (voir page 34) s’inscrivent dans le cadre de ces « Pôles Jazz en L’R ».

www.jazzenlr.fr

Retour en haut de page