Brad MEHLDAU comme chez lui …

Privilège rare, le pianiste américain à l’inventivité tout en éveil, nous a gratifié d’un concert exceptionnel. Concert superlatif, salle du Grenat archicomble et enthousiaste.
A son aise, Mehldau est finalement resté près de deux heures sur scène en incluant les 3 rappels magnifiques. Rare, vraiment rare …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retour en haut de page